test Ulm mécanique

Résultat

#1 M39 : Une hélice à calage fixe ayant un petit pas aura:

#2 M41 : Les voiles se dégradent rapidement:

#3 M8 Au niveau de l’étranglement d’un tube venturi:

#4 M7 Vous vous apprêtez à décoller par une température extérieure très basse. La puissance fournie par votre moteur sera:

#5 M2 La VNE est une limitation:

#6 M25 : La bobine d’allumage que l’on trouve sur un grand nombre de moteurs d’ULM….

#7 M49 : Dans les moteurs 2 temps, lorsque la quantité d’huile mélangée à l’essence est trop importante, les conséquences à craindre sont les suivantes:

#8 M11 Lorsque le pot d’échappement d’un moteur deux temps se trouve accidentellement désolidarisé des pipes d’échappement, les conséquences sur le moteur sont les suivantes:

#9 M52 : Dans un ULM en vol stabilisé horizontal en palier, un hauban de l’aile est soumis à un effort de traction de 200 daN (décaNewtons). Si l’appareil se met en virage à 60° d’inclinaison en maintenant le palier, le hauban devra supporter un effort de traction de:

#10 M3 En ce qui concerne le rodage des moteurs ULM:

#11 M14 : Le rendement de l’hélice est maximal pour un angle d’incidence de:

#12 M53 : L’intrados de l’aile est sa partie:

#13 M49 : La vitesse de rotation d’une hélice à calage fixe:

#14 M51 : La charge alaire induit principalement sur la voilure de la:

#15 M36 : Votre ULM a une surface alaire de 12 m2 et sa masse à vide est de 140 kg. Avec un pilote de 80 kg et 20 kg d’accessoires, la charge alaire est de:

#16 M27 : Sur un moteur 4 temps, le « calage » de l’allumage est:

#17 M28 : L’angle d’incidence entre la pale d’hélice et le vent relatif dépend de :

#18 M34 : Participent à la prévention de la panne :

#19 M9 : Lorsque le mélange air/essence est trop pauvre:

#20 M15 : La « plage de centrage » comporte une limite avant car au delà de cette limite:

Fini
error: Content is protected !!