Instrumentation

 

#1 Le système de maintien de l’altitude utilise principalement : 1 – un système de positionnement satellitaire 2 – un capteur d’ultrasons 3 – un variomètre 4 – un baromètre

 

Le baromètre est le composant principal d’un altimètre classique. Un capteur d’ultrasons permet cependant une plus grande précision.

#2 Le baromètre piézoélectrique installé dans un aéronef télépiloté indique :

 

La réponse officielle à cette question est bien « la hauteur de vol », mais par définition un baromètre mesure une pression. Si l’un d’entre vous s’y connait en baromètre piézoélectrique, je suis preneur d’une explication plus poussée 😉

#3 A une altitude de 2000 pieds la pression est :

 

La pression diminue avec l’augmentation d’altitude.

#4 L’information de base fournie par le GPS est :

 

En calculant le temps que met un signal pour aller et revenir entre l’aéronef et les satellites, le GPS détermine une position géographique. Ensuite, c’est le logiciel situé dans le récepteur GPS qui calcule le reste. La vitesse propre est déterminée en calculant le temps entre deux positions GPS.

#5 La caractéristique principale d’un gyroscope est :

 

Le but des instruments gyroscopiques est de fournir une référence de verticale (et donc d’horizontale) dans un mobile en mouvement. Ce qu’on lui demande donc, c’est de rester insensible aux mouvements de l’avion.

Fini

Résultat

error: Content is protected !!